Menu

Partenaires

Evergrey en concert


Ajouter un concert pour Evergrey
Evergrey
Création : 1995
Genre : Metal Progressif
Origine : Suède, Göteborg
Site officiel : evergrey.net

Voir les chroniques de Evergrey

Description :
Si une ville pouvait prétendre au titre, purement honorifique, de capitale du death-metal mélodique, Göteborg (Suède) serait incontestablement parmi les favorites. En effet, fer de lance de la NWOSDM, la cité à vu naître et grandir, des combos aussi prestigieux qu’Hypocrisy, In Flames ou Dark Tranquillity. Dans cette atmosphère, pour le moins électrique, deux guitaristes s’affairent activement pour monter leur propre groupe, toujours dans un registre typiquement death. Petit à petit, le projet prend forme et le line-up s’étoffe autour de Tom S Englund et Dan Bronell, bientôt rejoins par Daniel Nojd (basse) et Patrick Carlsson (batterie). Evergrey est né. En 1995, la formation enregistre son premier titre, laissant définitivement ces racines death-metal derrière elle, axant sa musique sur des structures plus heavy-power, voire progressives.

Peu avant Noël de la même année, le groupe enregistre son premier effort discographique aux Los Angered Recording Studios sous l’égide d’Andy La Rocque (King Diamond). Les suédois remettent cela quelques mois plus tard, avec l’enregistrement d’une seconde démo. Le reste de l’année 1996, verra Evergrey remanier ces compos et en travailler de nouvelles en vue d’un premier véritable album. En parallèle, le groupe change de configuration, passant de quatre à cinq membres en recrutant le claviériste Will Chandra. Ne trouvant pas de chanteur adéquat suffisamment motivé, c’est d’ailleurs le guitariste-compositeur Tom S. Englund qui désormais, se chargera des parties de chant.

Arrive une période plus sombre dans l’histoire du groupe. The Dark Discovery, son premier opus est finalisé et prêt à sortir, mais des litiges avec leur label du moment empêche la parution de l’album. En marge de ses activités, Evergrey passera le reste de l’année 1996 et une bonne partie de 1997 à tenter de casser ce contrat. The Dark Discovery voit finalement le jour en 1998 chez Gothenburg Noiseworks. Le groupe s’en retourne temporairement vers une formule à quatre musiciens puisque Will Chandra quitte ses collègues en cours d’année. 1999 sera avant tout dédiée à la préparation du prochain album. Cette année sera également l’occasion pour la formation de fouler ses premières planches.

Avec la sortie de Solitude, Dominance, Tragedy, la carrière d’Evergrey va franchir un nouveau palier, celui de l’international. Afin de promouvoir l’album, le groupe va être amené à sortir du territoire scandinave et à parcourir les routes européennes en compagnie de Crimson Glory et Kamelot. Cette année là, la formation participera également à quelques festivals (notamment le Sweden Rock, le Bang Your Head et le Prog Power aux USA). Autre ajout à sa discographie, la participation à un album tribute à Yngwie Malmsteen avec la reprise du titre "Rising force". Evergrey continue doucement son petit bonhomme de chemin et à force de tourner, le groupe commence à se faire un nom et une réputation convenable, qui ne tarde pas à attirer la convoitise de labels plus importants. Courant 2001, les Suédois répondront d’ailleurs favorablement (et logiquement) à l’offre de InsideOut (la référence en terme de musique progressives).

Autre événements importants en cette année 2001, les premiers changements majeurs au niveau du line-up avec l’intégration de Henrik Danhage (guitare) et Michael Håkansson (basse) en remplacement de Dan Bronell et Daniel Noyd. Le quartet redevient quintet avec le recrutement de Sven Karlsson aux claviers. Avec ces remaniements et sa récente signature, le groupe va, sans pour autant s’affranchir de ses origines power, se tourner néanmoins vers une musique définitivement plus progressive. C’est dans ces dispositions que sort fin Septembre In Search Of Truth, le troisième effort studio des scandinaves. Une page se tourne pour Evergrey qui accède enfin à la reconnaissance internationale. Les chroniques sont élogieuses, l’album atteint la 59ème position dans les charts suédois et une tournée en première partie de Therion permet au groupe d’élargir considérablement sa base de fans. La fin de l’année sera marquée par le départ de Sven Karlsson (parti rejoindre Soilwork) et rapidement remplacé par Chris Rehn (qui quittera lui aussi la formation quelques mois plus tard).

Suppléé un temps par le claviériste d’Andromeda, c’est finalement Rikard Zander qui officiera désormais derrière les claviers. Une année 2002 marquée notamment par des participations au Graspop Metal Meeting et au Wacken Open Air et une tournée française en tête d’affiche. Les derniers mois seront réservés à l’enregistrement et au mixage du futur album. Album qui voie le jour en avril 2003, toujours chez InsideOut Music. A but promotionnel, deux chansons de Recreation Day feront l’objet d’un clip, à savoir "Blinded" et "I’m sorry" (reprise de Dilba Demirbag). Toujours dans un soucis de promotion, la formation va donner une mini tournée acoustique en France (dont certains morceaux seront enregistrés et disponibles ultérieurement en titres bonus de The Inner Circle).

L'année 2004 est certainement l'une des plus chargée du groupe en terme de sortie, puisqu'en l'espace d'à peine un an vont être republiés/publiés pas moins de trois albums. 'Republiés' d'abord, avec les rééditions de The Dark Discovery et « Solitude, Dominance, Tragedy »( tous deux agrémentés d'une vidéo) et 'publiés' enfin, avec la sortie du tant attendu « The Inner Circle », plus calme avec un aspect symphonique renforcé, mais toujours dôté de ces montées en puissance si caractéristiques au groupe. La tournée qui s'en suivra fera office de tournée 'Best-Of' afin de fêter dignement les quinze années de carrière du combo. En témoignage de ce succès, sera filmée, la prestation du groupe dans sa ville natale de Göteborg, en prévision d'une DVD live A Night To Remember (2005) (également disponible en version CD). Ce live, premier DVD du groupe se veut très exhaustif.

Toujours sur sa lancée, Evergrey publie en 2006, son sixième album « Monday Morning Apocalypse ». Un album mitigé qui partage les inconditionnels du groupe. Loin de faire l'unanimité, l'évolution entamée par les musiciens en rebute certains. De plus, le bassiste Michael Håkansson quitte la formation peu après la parution de l'album, pour raisons personnelles. Celà n'empêche nullement le groupe de partir en tournée (en compagnie de leurs jeunes compatriotes d'Avatar) avec Fredrik Larsson, un ami du combo, promu pour assurer la basse (mais qui repart très rapidement rejoindre Hammerfall avec lesquels il avait précédemment joué).

Clips de Evergrey


Blinded


More Than Ever - Live (DVD A Night To Remember)


A Touch Of Blessing




Liste des concerts à venir pour Evergrey

Il n'y a pas de concert à venir pour ce groupe.



Liste des concerts passés pour Evergrey
Evergrey @ Colmar
+ d'infos
Evergrey
+ Guests
16.90€
vendredi 2 octobre 2009, 21:00
Le Grillen
19 rue des Jardins
68000 - Colmar
Evergrey @ Lyon
+ d'infos
Femâles, Sigma Music Event présente
Evergrey
Post-traumatic Stress Disorder
Würm
Flashback Of Anger
21.00 €
mardi 25 mai 2010, 19:00
Marche Gare
34 rue Casimir Périer
69002 - Lyon
Evergrey @ Pratteln
+ d'infos
Evergrey
21.39 €
lundi 20 décembre 2010, 20:30
Galery Music Bar
Rütiweg 9
4130 - Pratteln

Pandemonium over Europe 2011 @ Antwerpen, Anvers
+ d'infos
"Pandemonium over Europe 2011"
Kamelot
Evergrey
Amaranthe
Sons Of Seasons
+ Guests
27 €
dimanche 24 avril 2011, 19:00
Muziekcentrum TRIX
Noordersingel 28
2140 - Antwerpen, Anvers

Kamelot @ Paris
+ d'infos
EXTREME LIVE présente
Kamelot
Amaranthe
Evergrey
Sons Of Seasons
27.50 €
lundi 25 avril 2011, 18:30
Alhambra
21 rue Yves Toudic
75010 - Paris
Evergrey @ Mons
+ d'infos
Evergrey
Max Pie
+ Guests
13.50 €
samedi 12 novembre 2011, 19:00
On Air Studio
Rue Du Miroir 4
7000 - Mons

Delain @ Lille
+ d'infos
RTN Touring présente
Delain
Evergrey
Kobra And The Lotus
25€
samedi 5 novembre 2016, 20:00
Le Splendid
1 place du mont de terre
59000 - Lille